Aller au contenu

Magasins | Art et culture

Cultiver et partager notre esprit créatif

Chez Simons, nous croyons que l’art contribue à embellir le monde et à faire émerger de nouvelles idées. Que ce soit par l’architecture, le design ou l’art visuel, chacun de nos magasins est l’occasion de rencontres exceptionnelles avec des artistes de la communauté qui nous accueille.

arts te culture

Chaque visite est unique

Morphodynamique par Julie Tremblay

Vieux-Québec

La visite
Pierre Laforest

Commandée par Peter Simons, l’œuvre La visite souligne le passé haut en couleur du site où se trouve notre magasin de la côte de la Fabrique. En 1648, alors que Québec comptait aux alentours de 500 habitants, cet emplacement était occupé par la première auberge de la ville. Le propriétaire, au nom prédestiné de Jacques Boisdon, était tenu d’empêcher ivrognerie, blasphèmes, jeux de hasard, ainsi que scandales, tout comme il devait fermer son établissement lors des offices religieux et des jours de fête.

Pierre Laforest s’est inspiré de cette histoire et a imaginé une scène nous transportant dans le quotidien des premiers habitants de Québec. Peintre muraliste établi sur l’île d’Orléans, Laforest travaille d’après une technique apparentée à celle des maîtres hollandais du XVIIe siècle.

La visite par Pierre Laforest

Vieux-Québec

La coupole de Saint-Amand-les-Eaux
Walter Crane

Attribuée à Walter Crane, cette coupole en mosaïque de verre italien ornait le château Bouchart, construit à la fin du XIXe siècle par une prospère famille d’industriels français. Tout en lustre et en dorures, l’œuvre raconte l’histoire de deux chevaliers s’affrontant pour gagner le cœur d’une princesse.

Après une restauration exécutée par deux spécialistes venus d’Italie, l’œuvre a été installée dans notre magasin du Vieux-Québec en 2005. Elle est dédiée affectueusement à Carlo et Maria Cusan, ainsi qu’à tous les Italiens établis à Québec, pour souligner leur apport culturel et social à la communauté québécoise.

La coupole de Saint-Amand-les-Eaux par Walter Crane

Vieux-Québec

La fontaine de Tourny
Mathurin Moreau et Alexandre Lambert

Pour souligner l’anniversaire de la fondation de la ville de Québec, la famille Simons désirait offrir à ses concitoyens un cadeau témoignant son attachement à la ville qui a accueilli ses ancêtres. Découverte chez un antiquaire parisien, la fontaine de Tourny est aujourd’hui installée au cœur de la place de l’Assemblée-Nationale, devant l’édifice du Parlement. Ce trésor antique urbain a été conçu par Mathurin Moreau et Alexandre Lambert, deux sculpteurs renommés dans toute l’Europe au XIXe siècle. Médaille d’or de l’exposition universelle de paris en 1855, la sculpture en fonte avait inauguré l’arrivée des eaux dans la ville française de Bordeaux. Après avoir été restaurée, elle a été dévoilée au public en juillet 2007, donnant le coup d’envoi des célébrations du 400ede la ville de Québec.

La fontaine de Tourny par Mathurin Moreau et Alexandre Lambert

Place Ste-Foy

Envolée d’écume
Pascale Girardin

Située à notre magasin de Place Ste-Foy, Envolée d’écume est une œuvre mobile abordant avec subtilité notre relation fondamentale avec la nature. L’espace vertigineux dans lequel ce mobile se meut lentement évoque la relation de l’homme face au vide, le flottement tranquille de la matière en apesanteur, la douceur du vent, le mouvement constant et répétitif des flots qui s’impriment dans l’argile marine.

Pascale Girardin est une céramiste, designer d’objets d’art et créatrice d’installations architecturales de renommée internationale.

Envolée d'écume par Pascale Girardin

Galeries de la Capitale

La cime
Giorgia Volpe

La cime représente un paysage inversé constitué de branches de bois recouvertes de papier mâché puis de tissus récupérés par La Maison Simons. Pour Giorgia Volpe, artiste de Québec d’origine brésilienne, le textile a la particularité d’accumuler dans le présent des gestes porteurs de mémoire. En enveloppant les branches fragiles et délicates qu’elle a recueillies dans la nature, l’artiste souhaite mettre en valeur certaines actions comme prendre soin, sauvegarder et réparer.

Telle une métaphore du tissu social, l’œuvre évoque nos différentes empreintes culturelles et identitaires transformées dans un réseau textile qui rappelle l’importance de vivre ensemble.

La cime par Giorgia Volpe

Galeries d’Anjou

Éclat de joie
Mariette Rousseau-Vermette

Grande pionnière de l’art textile au XXe siècle, Mariette Rousseau-Vermette créait des tapisseries qui jouent sur les volumes, les reliefs et les couleurs. Elle intégrait souvent dans ses projets des matériaux surprenants et non conventionnels pour l’époque, comme la fibre optique. Son travail rayonne au Canada, aux États-Unis, en Europe et au Japon, où l’on retrouve ses tapisseries dans de nombreuses collections privées et publiques prestigieuses.

À la fin des années 1960, Donald Simons rencontra Mariette Rousseau-Vermette et fut séduit par son travail sur l’art textile. Il fit l’acquisition d’une tapisserie en laine entièrement filée à la main, intitulée Éclat de joie. Cette tapisserie a fait l’objet d’un habile travail de restauration effectué par le Centre de conservation du Québec. La famille Simons est fière de présenter cette pièce au public et de relater ainsi une période d’effervescence déterminante dans les arts au Québec.

Éclat de joie par Mariette Rousseau-Vermette

CF Promenades St-Bruno

Éclosions
Yolaine Plante

Peinture à l’huile en quatre temps, l’œuvre Éclosions symbolise les grandes étapes de la vie de l’être humain. Le départ est donné par un personnage féminin s’ouvrant au monde, que l’on suit jusqu’à son épanouissement complet, alors que l’être prend conscience de sa pluralité. Datant de 2001, l’œuvre est située au bureau du service à la clientèle de notre magasin de Saint-Bruno-de-Montarville.

Yolaine Plante est une peintre québécoise jouant d’instinct avec la couleur pour évoquer, par la lumière et les qualités vibratoires de l’œuvre, l’idée d’éclosion, de naissance, de renouveau.

Éclosions par Yolaine Plante

CF Promenades St-Bruno

Ellipse
Fluke

Ellipse est une fusion entre graffiti urbain et imagerie moderne travaillée en différents filtres teintés, l’approche signature de l’artiste montréalais Fluke. Les couches de couleurs se superposent aux textures pour créer une palette unique. Diluée ou saturée, chaque nuance communique avec les autres afin de sublimer le personnage principal, véritable ode à la féminité contemporaine. Parallèlement à l’esthétique chirurgicale hyperréaliste de l’artiste, l’ensemble de la composition est surmontée par des coups de marqueurs, ce qui apporte un contraste riche et emblématique.

Ellipse par Fluke

CF Carrefour Laval

Au pied des grumes
Pascale Girardin

Pascale Girardin, récipiendaire de plusieurs prix et bourses, est céramiste, designer d’objets d’art et créatrice renommée pour ses œuvres architecturales. À partir de son matériau de prédilection, l’argile, elle fait l’éloge de sa surface sensible et de sa mémoire fascinante qui, comme un fossile, capture son essence et son mouvement en s’imprégnant dans sa propre matière et en cristallisant son histoire par l’épreuve du feu.

Au pied des grumes est une œuvre contemplative. L’analogie avec la forêt est traduite dans la ligne verticale qui s’élève vers le ciel avec force. Les formes décalées suggèrent le processus de l’évolution en marquant le passage du temps. La présence de cette installation statique dans un lieu animé nous invite à un moment d’arrêt, à un dialogue intuitif et intérieur avec un objet inventé qui évoque subtilement notre relation fondamentale avec la nature.

Au pied des grumes par Pascale Girardin

Promenades Gatineau

Morphodynamique
Julie Tremblay

Née à Québec en 1972, Julie Tremblay obtient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval en 1995. À l’aide de matériaux industriels ou recyclés, elle réalise sculptures, installations et performances, mariant nature et technologie. Elle s’interroge sur notre place sur Terre et dans l’Univers, espérant livrer une nouvelle perspective sur la nature humaine dans son environnement. Sa grande question : quelle est la nature de la nature?

L’artiste tente de traduire dans sa sculpture l’étude de la relation entre les forces, les mouvements et les formes. Morphodynamique semble être en transformation constante et donne l’impression de se renverser en émergeant du puits de lumière pour fixer notre attention sur un ancrage mobile. « Ma sculpture faite de toilage d’aluminium de densité variable est peinte à la bombe. Elle s’inspire, entre autres, des processus métamorphiques que l’on retrouve derrière les formes vivantes et non vivantes ainsi que des mouvements du corps… tout comme ceux du vêtement qui lui correspond. »

Morphodynamique par Julie Tremblay

Carrefour de l’Estrie

Au fil d’une vie
Danielle April

Installée au Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke, l’œuvre Au fil d’une vie se love dans la profondeur d’une voûte en volutes. Verre, titane et aluminium s’assemblent pour créer des lignes sinueuses d’une apparente légèreté, une impression accentuée par des ajours permettant une douce vibration lumineuse. Bien qu’imposante, l’œuvre évoque la fluidité d’une pièce de tissu déroulée dans l’espace, et l’effet subtilement diaphane de la dentelle et de la guipure.

Danielle April est une artiste multidisciplinaire de renom comptant à son actif plus d’une centaine d’expositions au Canada comme à l’international. Pour Au fil d’une vie, elle s’est inspirée des créations de William Morris, artiste du mouvement arts & crafts reconnu pour son amour de l’artisanat et pour la beauté de ses motifs végétaux.

Au fil d'une vie par Danielle April

Montréal Centre-ville

Solstice
Guido Molinari

Véritable kaléidoscope lumineux, la sculpture mobile Solstice est un hommage de Molinari au rythme des saisons. L’œuvre de plus de huit mètres est composée de panneaux de verre et a été mise en mouvement par le designer Michel Dallaire. Cette installation magistrale se situe dans notre magasin de la rue Sainte-Catherine, à Montréal.

Guido Molinari, un précurseur de l’art minimal, est l’une des grandes figures de l’art canadien contemporain. Il a été le chef de file de l’école géométrique abstraite de Montréal. Au cours de sa carrière, il a obtenu de nombreux prix prestigieux, ainsi qu’une reconnaissance internationale pour ses œuvres abstraites agençant lignes, formes et couleurs contrastantes.

Solstice par Guido Molinari

CF Centre Rideau

Torrential Red
Shayne Dark

Située dans notre magasin d’Ottawa, l’installation sculpturale Torrentiel Red évoque les contrastes entre les arrangements urbains et le monde naturel. Affectionnant les éléments de la nature, Dark a récolté des troncs d’arbres de bois de fer tombés naturellement dans la forêt près de chez lui, qu’il a entrelacés et saturés d’un rouge vibrant pour créer une sculpture impressionnante.

Originaire de Moose Jaw en Saskatchewan, Shayne Dark est un artiste contemporain basé en Ontario. Reconnues sur la scène nationale et internationale, ses œuvres questionnent notre rapport physique avec notre environnement et tentent d’établir une communication entre les êtres et les milieux où ils évoluent.

Torrential Red par Shayne Dark

Square One

Raincity Robot
Brendan Lee Satish Tang

Jonglant avec des idées futuristes et traditionnelles, Raincity Robot illustre les tensions et les contradictions qui caractérisent la culture contemporaine. Le vase chinois rappelle les cheminées Four Sisters de l’ancienne centrale électrique de Lakeview, tandis que les prothèses robotiques inspirées du coquillage Anatife qui constituent la base font référence à la géographie des berges du lac et à l’industrie technologique de Mississauga.

Brendan Lee Satish Tang est un artiste canadien né à Dublin de parents trinidadiens. Sa relecture de l’art traditionnel et son utilisation de techniques mixtes explorent les notions de tradition, d’appropriation culturelle et d’hybridité. Reconnues à l’international, ses œuvres sont présentées dans les collections permanentes de nombreux établissements de premier plan.

Raincity Robot par Brendan Lee Satish Tang

Londonderry Mall

Drawn by Desire
Peter von Tiesenhausen

Impressionné par les initiatives de Simons en durabilité, l’artiste et activiste albertain Peter von Tiesenhausen a accepté sa toute première mission corporative pour la succursale de Londonderry Mall. Drawn by Desire est une installation d’art d’une longueur de 50 pieds qui présente un regroupement abstrait de figures humaines découpées dans des plaques d’aluminium suspendues au plafond du 2e étage. Toutefois, lorsqu’on les aperçoit en entrant au premier étage du Simons à partir du centre commercial, les 500 plaques positionnées avec soin forment une seule et grande silhouette humaine fidèle aux figures individuelles en aluminium. Drawn by Desire est une expression de perspective et de découverte.

Drawn by Desire par Peter von Tiesenhausen

West Edmonton Mall

Logique animale
Rachel Denny

À travers ses œuvres, Denny explore la beauté imprévisible de la nature et l’empreinte des interventions de l’homme sur la faune et la flore. L’œuvre Logique animale met en relation trophées de chasse et tricots de cachemire, exprimant de façon novatrice le lien complexe qui nous unit à notre environnement.

Rachel Denny est une artiste américaine travaillant différents médiums. Cette installation fait partie des Trophées domestiques, son corpus d’œuvres le plus connu. Passionnée de plein air, de chasse et d’artisanat, l’artiste occupe un studio en pleine forêt tout près de Portland.

Logique animale par Rachel Denny

West Edmonton Mall

Jardin de pétales
Unitfive

Située dans notre magasin de West Edmonton Mall, l’installation Jardin de pétales est une multiplication de fleurs en métal ouvragé. Flottant doucement au-dessus des visiteurs, les formes légères et délicates évoquent la dentelle ornant la lingerie fine.

Unitfive est un studio de toronto fondé en 1996 par Lisa Santana et Kelvin Goddard. Leur exploration des possibilités de transformation du métal les a amenés à développer des pratiques hybrides alliant savoir-faire traditionnel et technologies manufacturières de pointe. À la frontière entre art et design, leurs créations sont reconnues sur la scène internationale.

Jardin de pétales par Unitfive

West Edmonton Mall

Simons Aurora
Philip Beesley

Simons Aurora est une installation hybride alliant sculpture et architecture. L’œuvre dessine une voûte délicate, un océan de lumière qui gonfle et ondule au rythme des vagues de la vie humaine. La composition révèle les possibilités d’une architecture réactive, qui s’adapte aux mouvements des visiteurs de notre magasin de West Edmonton Mall.

Philip Beesley est architecte qui pratique la sculpture et les arts médiatiques numériques. Il s’illustre par son parcours de chercheur en design industriel, prototypage numérique, processus biochimiques et génie mécatronique. Ses œuvres sont reconnues et primées dans le monde entier.

Simons Aurora par Philip Beesley

West Edmonton Mall

Photographies de livres
Cara Barer

Dans un contexte où le numérique transforme notre façon de lire et d’apprendre, c’est un questionnement sur l’avenir du livre que Barer partage avec nous par l’entremise de ses œuvres. Sculptés, teints puis photographiés, les livres sont ici élevés au statut d’œuvre d’art au terme d’une longue métamorphose.

Cara Barer est une photographe américaine établie à Houston, au Texas. À travers sa démarche artistique, elle s’intéresse aux notions d’obsolescence, de transformation et d’évolution.

Photographies de livres par Cara Barer

The CORE

Funhouse
Maya Gohill

Une grande murale de trois étages anime le magasin de Calgary, nous transportant dans un voyage féérique haut en couleur. Explorant notamment le thème de l’émerveillement enfantin, l’artiste Maya Gohill y met en scène d’adorables personnages dans une maison fantasque, où l’art et la littérature occupent une place de choix.

Originaire de Calgary, Maya Gohill est reconnue pour ses œuvres satiriques captivantes. Pour elle, la vie et l’art devraient être amusants, intéressants et un brin décalés. Elle souhaite que ses peintures poussent les gens à se demander quelles histoires s’y cachent.

Funhouse par Maya Gohill

Park Royal South

Kayachtun
Jody Broomfield

Les visiteurs de notre magasin de Vancouver sont accueillis par un relief sur granite réalisé au jet de sable par l’artiste Jody Broomfield, membre de la Nation Squamish des Salish du littoral. Cette œuvre, dont le nom signifie « bienvenue », rend hommage au spakwus (aigle), ce symbole du pouvoir supérieur et de la protection spirituelle qui porte les prières aux esprits des ancêtres. En plus d’évoquer le traditionnel salut de la main salish, les ailes en parfaite symétrie représentent le lien entre le monde réel et le monde spirituel.

Kayachtun par Jody Broomfield

Park Royal South

Innocence Disobedience
Bobbie Burgers

À travers cette sculpture en céramique, l’artiste Bobbie Burgers illustre la rébellion des femmes. Plus de 50 fleurs iridescentes bleues, grises, blanches et noires, toutes fanées à différents degrés, flottent devant le mur, fortes et résilientes dans leur émouvante vulnérabilité.

Innocence Disobedience par Bobbie Burgers

Park Royal South

Bow Tie
Douglas Coupland

En plein cœur du magasin de Park Royal South, flottant dans les airs, deux cônes rayés de couleurs vives convergent l’un vers l’autre, donnant l’impression de se toucher en un point quasi imperceptible. Cette référence puissante à la mode, à la culture et au génie est une création de l’artiste visuel Douglas Coupland, aussi romancier et designer.

Bow Tie par Douglas Coupland

Projet pancanadien

Portrait national
Douglas Coupland

L’originalité de Portrait national était de faire appel à la participation de la foule, et ce, de la côte est à la côte ouest. Entre 2015 et 2017, Coupland a visité les magasins Simons de sept villes canadiennes, en plus de Yellowknife et Halifax, où il proposait aux participants de faire leur portrait en format 3D. Composée d’une centaine de bustes, l’œuvre est une présentation des Canadiens de tout le pays, ainsi qu’un reflet de l’identité des gens du 21e siècle. L’installation finale a été exposée à la Galerie d’art d’Ottawa du 29 juin au 19 août 2018.

Douglas Coupland est un romancier, designer et artiste canadien. Il s’intéresse notamment à la notion de culture et à l’influence des technologies modernes sur l’existence humaine, des sujets qu’il transpose à travers ses œuvres.

Portrait national par Douglas Coupland
Portrait national par Douglas Coupland

Magasins | Art et culture

Cultiver et partager notre esprit créatif

Chez Simons, nous croyons que l’art contribue à embellir le monde et à faire émerger de nouvelles idées. Que ce soit par l’architecture, le design ou l’art visuel, chacun de nos magasins est l’occasion de rencontres exceptionnelles avec des artistes de la communauté qui nous accueille.

Arts et culture

Chaque visite est unique

Morphodynamique par Julie Tremblay

Vieux-Québec

La visite
Pierre Laforest

Commandée par Peter Simons, l’œuvre La visite souligne le passé haut en couleur du site où se trouve notre magasin de la côte de la Fabrique. En 1648, alors que Québec comptait aux alentours de 500 habitants, cet emplacement était occupé par la première auberge de la ville. Le propriétaire, au nom prédestiné de Jacques Boisdon, était tenu d’empêcher ivrognerie, blasphèmes, jeux de hasard, ainsi que scandales, tout comme il devait fermer son établissement lors des offices religieux et des jours de fête.

Pierre Laforest s’est inspiré de cette histoire et a imaginé une scène nous transportant dans le quotidien des premiers habitants de Québec. Peintre muraliste établi sur l’île d’Orléans, Laforest travaille d’après une technique apparentée à celle des maîtres hollandais du XVIIe siècle.

La visite par Pierre Laforest

Vieux-Québec

La coupole de Saint-Amand-les-Eaux
Walter Crane

Attribuée à Walter Crane, cette coupole en mosaïque de verre italien ornait le château Bouchart, construit à la fin du XIXe siècle par une prospère famille d’industriels français. Tout en lustre et en dorures, l’œuvre raconte l’histoire de deux chevaliers s’affrontant pour gagner le cœur d’une princesse.

Après une restauration exécutée par deux spécialistes venus d’Italie, l’œuvre a été installée dans notre magasin du Vieux-Québec en 2005. Elle est dédiée affectueusement à Carlo et Maria Cusan, ainsi qu’à tous les Italiens établis à Québec, pour souligner leur apport culturel et social à la communauté québécoise.

La coupole de Saint-Amand-les-Eaux par Walter Crane

Vieux-Québec

La fontaine de Tourny
Mathurin Moreau et Alexandre Lambert

Pour souligner l’anniversaire de la fondation de la ville de Québec, la famille Simons désirait offrir à ses concitoyens un cadeau témoignant son attachement à la ville qui a accueilli ses ancêtres. Découverte chez un antiquaire parisien, la fontaine de Tourny est aujourd’hui installée au cœur de la place de l’Assemblée-Nationale, devant l’édifice du Parlement. Ce trésor antique urbain a été conçu par Mathurin Moreau et Alexandre Lambert, deux sculpteurs renommés dans toute l’Europe au XIXe siècle. Médaille d’or de l’exposition universelle de paris en 1855, la sculpture en fonte avait inauguré l’arrivée des eaux dans la ville française de Bordeaux. Après avoir été restaurée, elle a été dévoilée au public en juillet 2007, donnant le coup d’envoi des célébrations du 400ede la ville de Québec.

La fontaine de Tourny par Mathurin Moreau et Alexandre Lambert

Place Ste-Foy

Envolée d’écume
Pascale Girardin

Située à notre magasin de Place Ste-Foy, Envolée d’écume est une œuvre mobile abordant avec subtilité notre relation fondamentale avec la nature. L’espace vertigineux dans lequel ce mobile se meut lentement évoque la relation de l’homme face au vide, le flottement tranquille de la matière en apesanteur, la douceur du vent, le mouvement constant et répétitif des flots qui s’impriment dans l’argile marine.

Pascale Girardin est une céramiste, designer d’objets d’art et créatrice d’installations architecturales de renommée internationale.

Envolée d'écume par Pascale Girardin

Galeries de la Capitale

La cime
Giorgia Volpe

La cime représente un paysage inversé constitué de branches de bois recouvertes de papier mâché puis de tissus récupérés par La Maison Simons. Pour Giorgia Volpe, artiste de Québec d’origine brésilienne, le textile a la particularité d’accumuler dans le présent des gestes porteurs de mémoire. En enveloppant les branches fragiles et délicates qu’elle a recueillies dans la nature, l’artiste souhaite mettre en valeur certaines actions comme prendre soin, sauvegarder et réparer.

Telle une métaphore du tissu social, l’œuvre évoque nos différentes empreintes culturelles et identitaires transformées dans un réseau textile qui rappelle l’importance de vivre ensemble.

La cime par Giorgia Volpe

Galeries d’Anjou

Éclat de joie
Mariette Rousseau-Vermette

Grande pionnière de l’art textile au XXe siècle, Mariette Rousseau-Vermette créait des tapisseries qui jouent sur les volumes, les reliefs et les couleurs. Elle intégrait souvent dans ses projets des matériaux surprenants et non conventionnels pour l’époque, comme la fibre optique. Son travail rayonne au Canada, aux États-Unis, en Europe et au Japon, où l’on retrouve ses tapisseries dans de nombreuses collections privées et publiques prestigieuses.

À la fin des années 1960, Donald Simons rencontra Mariette Rousseau-Vermette et fut séduit par son travail sur l’art textile. Il fit l’acquisition d’une tapisserie en laine entièrement filée à la main, intitulée Éclat de joie. Cette tapisserie a fait l’objet d’un habile travail de restauration effectué par le Centre de conservation du Québec. La famille Simons est fière de présenter cette pièce au public et de relater ainsi une période d’effervescence déterminante dans les arts au Québec.

Éclat de joie par Mariette Rousseau-Vermette

CF Promenades St-Bruno

Éclosions
Yolaine Plante

Peinture à l’huile en quatre temps, l’œuvre Éclosions symbolise les grandes étapes de la vie de l’être humain. Le départ est donné par un personnage féminin s’ouvrant au monde, que l’on suit jusqu’à son épanouissement complet, alors que l’être prend conscience de sa pluralité. Datant de 2001, l’œuvre est située au bureau du service à la clientèle de notre magasin de Saint-Bruno-de-Montarville.

Yolaine Plante est une peintre québécoise jouant d’instinct avec la couleur pour évoquer, par la lumière et les qualités vibratoires de l’œuvre, l’idée d’éclosion, de naissance, de renouveau.

Éclosions par Yolaine Plante

CF Promenades St-Bruno

Ellipse
Fluke

Ellipse est une fusion entre graffiti urbain et imagerie moderne travaillée en différents filtres teintés, l’approche signature de l’artiste montréalais Fluke. Les couches de couleurs se superposent aux textures pour créer une palette unique. Diluée ou saturée, chaque nuance communique avec les autres afin de sublimer le personnage principal, véritable ode à la féminité contemporaine. Parallèlement à l’esthétique chirurgicale hyperréaliste de l’artiste, l’ensemble de la composition est surmontée par des coups de marqueurs, ce qui apporte un contraste riche et emblématique.

Ellipse par Fluke

CF Carrefour Laval

Au pied des grumes
Pascale Girardin

Pascale Girardin, récipiendaire de plusieurs prix et bourses, est céramiste, designer d’objets d’art et créatrice renommée pour ses œuvres architecturales. À partir de son matériau de prédilection, l’argile, elle fait l’éloge de sa surface sensible et de sa mémoire fascinante qui, comme un fossile, capture son essence et son mouvement en s’imprégnant dans sa propre matière et en cristallisant son histoire par l’épreuve du feu.

Au pied des grumes est une œuvre contemplative. L’analogie avec la forêt est traduite dans la ligne verticale qui s’élève vers le ciel avec force. Les formes décalées suggèrent le processus de l’évolution en marquant le passage du temps. La présence de cette installation statique dans un lieu animé nous invite à un moment d’arrêt, à un dialogue intuitif et intérieur avec un objet inventé qui évoque subtilement notre relation fondamentale avec la nature.

Au pied des grumes par Pascale Girardin

Promenades Gatineau

Morphodynamique
Julie Tremblay

Née à Québec en 1972, Julie Tremblay obtient un baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval en 1995. À l’aide de matériaux industriels ou recyclés, elle réalise sculptures, installations et performances, mariant nature et technologie. Elle s’interroge sur notre place sur Terre et dans l’Univers, espérant livrer une nouvelle perspective sur la nature humaine dans son environnement. Sa grande question : quelle est la nature de la nature?

L’artiste tente de traduire dans sa sculpture l’étude de la relation entre les forces, les mouvements et les formes. Morphodynamique semble être en transformation constante et donne l’impression de se renverser en émergeant du puits de lumière pour fixer notre attention sur un ancrage mobile. « Ma sculpture faite de toilage d’aluminium de densité variable est peinte à la bombe. Elle s’inspire, entre autres, des processus métamorphiques que l’on retrouve derrière les formes vivantes et non vivantes ainsi que des mouvements du corps… tout comme ceux du vêtement qui lui correspond. »

Morphodynamique par Julie Tremblay

Carrefour de l’Estrie

Au fil d’une vie
Danielle April

Installée au Carrefour de l’Estrie à Sherbrooke, l’œuvre Au fil d’une vie se love dans la profondeur d’une voûte en volutes. Verre, titane et aluminium s’assemblent pour créer des lignes sinueuses d’une apparente légèreté, une impression accentuée par des ajours permettant une douce vibration lumineuse. Bien qu’imposante, l’œuvre évoque la fluidité d’une pièce de tissu déroulée dans l’espace, et l’effet subtilement diaphane de la dentelle et de la guipure.

Danielle April est une artiste multidisciplinaire de renom comptant à son actif plus d’une centaine d’expositions au Canada comme à l’international. Pour Au fil d’une vie, elle s’est inspirée des créations de William Morris, artiste du mouvement arts & crafts reconnu pour son amour de l’artisanat et pour la beauté de ses motifs végétaux.

Au fil d'une vie par Danielle April

Montréal Centre-ville

Solstice
Guido Molinari

Véritable kaléidoscope lumineux, la sculpture mobile Solstice est un hommage de Molinari au rythme des saisons. L’œuvre de plus de huit mètres est composée de panneaux de verre et a été mise en mouvement par le designer Michel Dallaire. Cette installation magistrale se situe dans notre magasin de la rue Sainte-Catherine, à Montréal.

Guido Molinari, un précurseur de l’art minimal, est l’une des grandes figures de l’art canadien contemporain. Il a été le chef de file de l’école géométrique abstraite de Montréal. Au cours de sa carrière, il a obtenu de nombreux prix prestigieux, ainsi qu’une reconnaissance internationale pour ses œuvres abstraites agençant lignes, formes et couleurs contrastantes.

Solstice par Guido Molinari

Square One

Raincity Robot
Brendan Lee Satish Tang

Jonglant avec des idées futuristes et traditionnelles, Raincity Robot illustre les tensions et les contradictions qui caractérisent la culture contemporaine. Le vase chinois rappelle les cheminées Four Sisters de l’ancienne centrale électrique de Lakeview, tandis que les prothèses robotiques inspirées du coquillage Anatife qui constituent la base font référence à la géographie des berges du lac et à l’industrie technologique de Mississauga.

Brendan Lee Satish Tang est un artiste canadien né à Dublin de parents trinidadiens. Sa relecture de l’art traditionnel et son utilisation de techniques mixtes explorent les notions de tradition, d’appropriation culturelle et d’hybridité. Reconnues à l’international, ses œuvres sont présentées dans les collections permanentes de nombreux établissements de premier plan.

Raincity Robot par Brendan Lee Satish Tang

Londonderry Mall

Drawn by Desire
Peter von Tiesenhausen

Impressionné par les initiatives de Simons en durabilité, l’artiste et activiste albertain Peter von Tiesenhausen a accepté sa toute première mission corporative pour la succursale de Londonderry Mall. Drawn by Desire est une installation d’art d’une longueur de 50 pieds qui présente un regroupement abstrait de figures humaines découpées dans des plaques d’aluminium suspendues au plafond du 2e étage. Toutefois, lorsqu’on les aperçoit en entrant au premier étage du Simons à partir du centre commercial, les 500 plaques positionnées avec soin forment une seule et grande silhouette humaine fidèle aux figures individuelles en aluminium. Drawn by Desire est une expression de perspective et de découverte.

Drawn by Desire par Peter von Tiesenhausen

West Edmonton Mall

Logique animale
Rachel Denny

À travers ses œuvres, Denny explore la beauté imprévisible de la nature et l’empreinte des interventions de l’homme sur la faune et la flore. L’œuvre Logique animale met en relation trophées de chasse et tricots de cachemire, exprimant de façon novatrice le lien complexe qui nous unit à notre environnement.

Rachel Denny est une artiste américaine travaillant différents médiums. Cette installation fait partie des Trophées domestiques, son corpus d’œuvres le plus connu. Passionnée de plein air, de chasse et d’artisanat, l’artiste occupe un studio en pleine forêt tout près de Portland.

Logique animale par Rachel Denny

West Edmonton Mall

Jardin de pétales
Unitfive

Située dans notre magasin de West Edmonton Mall, l’installation Jardin de pétales est une multiplication de fleurs en métal ouvragé. Flottant doucement au-dessus des visiteurs, les formes légères et délicates évoquent la dentelle ornant la lingerie fine.

Unitfive est un studio de toronto fondé en 1996 par Lisa Santana et Kelvin Goddard. Leur exploration des possibilités de transformation du métal les a amenés à développer des pratiques hybrides alliant savoir-faire traditionnel et technologies manufacturières de pointe. À la frontière entre art et design, leurs créations sont reconnues sur la scène internationale.

Jardin de pétales par Unitfive

West Edmonton Mall

Simons Aurora
Philip Beesley

Simons Aurora est une installation hybride alliant sculpture et architecture. L’œuvre dessine une voûte délicate, un océan de lumière qui gonfle et ondule au rythme des vagues de la vie humaine. La composition révèle les possibilités d’une architecture réactive, qui s’adapte aux mouvements des visiteurs de notre magasin de West Edmonton Mall.

Philip Beesley est architecte qui pratique la sculpture et les arts médiatiques numériques. Il s’illustre par son parcours de chercheur en design industriel, prototypage numérique, processus biochimiques et génie mécatronique. Ses œuvres sont reconnues et primées dans le monde entier.

Simons Aurora par Philip Beesley

West Edmonton Mall

Photographies de livres
Cara Barer

Dans un contexte où le numérique transforme notre façon de lire et d’apprendre, c’est un questionnement sur l’avenir du livre que Barer partage avec nous par l’entremise de ses œuvres. Sculptés, teints puis photographiés, les livres sont ici élevés au statut d’œuvre d’art au terme d’une longue métamorphose.

Cara Barer est une photographe américaine établie à Houston, au Texas. À travers sa démarche artistique, elle s’intéresse aux notions d’obsolescence, de transformation et d’évolution.

Photographies de livres par Cara Barer

The CORE

Funhouse
Maya Gohill

Une grande murale de trois étages anime le magasin de Calgary, nous transportant dans un voyage féérique haut en couleur. Explorant notamment le thème de l’émerveillement enfantin, l’artiste Maya Gohill y met en scène d’adorables personnages dans une maison fantasque, où l’art et la littérature occupent une place de choix.

Originaire de Calgary, Maya Gohill est reconnue pour ses œuvres satiriques captivantes. Pour elle, la vie et l’art devraient être amusants, intéressants et un brin décalés. Elle souhaite que ses peintures poussent les gens à se demander quelles histoires s’y cachent.

Funhouse par Maya Gohill

Park Royal South

Kayachtun
Jody Broomfield

Les visiteurs de notre magasin de Vancouver sont accueillis par un relief sur granite réalisé au jet de sable par l’artiste Jody Broomfield, membre de la Nation Squamish des Salish du littoral. Cette œuvre, dont le nom signifie « bienvenue », rend hommage au spakwus (aigle), ce symbole du pouvoir supérieur et de la protection spirituelle qui porte les prières aux esprits des ancêtres. En plus d’évoquer le traditionnel salut de la main salish, les ailes en parfaite symétrie représentent le lien entre le monde réel et le monde spirituel.

Kayachtun par Jody Broomfield

Park Royal South

Innocence Disobedience
Bobbie Burgers

À travers cette sculpture en céramique, l’artiste Bobbie Burgers illustre la rébellion des femmes. Plus de 50 fleurs iridescentes bleues, grises, blanches et noires, toutes fanées à différents degrés, flottent devant le mur, fortes et résilientes dans leur émouvante vulnérabilité.

Innocence Disobedience par Bobbie Burgers

Park Royal South

Bow Tie
Douglas Coupland

En plein cœur du magasin de Park Royal South, flottant dans les airs, deux cônes rayés de couleurs vives convergent l’un vers l’autre, donnant l’impression de se toucher en un point quasi imperceptible. Cette référence puissante à la mode, à la culture et au génie est une création de l’artiste visuel Douglas Coupland, aussi romancier et designer.

Bow Tie par Douglas Coupland

Projet pancanadien

Portrait national
Douglas Coupland

L’originalité de Portrait national était de faire appel à la participation de la foule, et ce, de la côte est à la côte ouest. Entre 2015 et 2017, Coupland a visité les magasins Simons de sept villes canadiennes, en plus de Yellowknife et Halifax, où il proposait aux participants de faire leur portrait en format 3D. Composée d’une centaine de bustes, l’œuvre est une présentation des Canadiens de tout le pays, ainsi qu’un reflet de l’identité des gens du 21e siècle. L’installation finale a été exposée à la Galerie d’art d’Ottawa du 29 juin au 19 août 2018.

Douglas Coupland est un romancier, designer et artiste canadien. Il s’intéresse notamment à la notion de culture et à l’influence des technologies modernes sur l’existence humaine, des sujets qu’il transpose à travers ses œuvres.

Portrait national par Douglas Coupland
Portrait national par Douglas Coupland