Aller au contenu

Magasins | Notre histoire

Une histoire de famille depuis 1840

Les premières pages de la plus vieille entreprise familiale canadienne ont été écrites par John Simons au cœur du Vieux-Québec. Tissée avec passion au fil des générations, elle déploie aujourd’hui sa trame d’un océan à l’autre.

Photo d'archives

Une histoire de famille depuis 1840

« Pour nous, la mode est une passion depuis 1840! Offrir une mode recherchée exactement comme on la conçoit dans les grandes capitales du design et procurer à nos clients des attentions qu’ils ne retrouvent nulle part ailleurs, c’est notre façon bien à nous d’être des détaillants différents et inspirants. Depuis cinq générations, servir les gens est la pierre d’assise sur laquelle notre réputation se bâtit. Aujourd’hui, nous comptons plus d’une dizaine de magasins où l’architecture, l’art et notre équipe agissent en synergie pour vous procurer une expérience incomparable. »

- Richard et Peter Simons

1840

Nos origines
La naissance d’une entreprise familiale légendaire

Notre histoire commence en 1812, alors que Peter Simons arrive d’Écosse et s’établit dans une petite ferme de la région de Québec pour y élever sa famille de cinq enfants. En 1840, son fils John gagne la ville de Québec pour y ouvrir une petite boutique où il offre des marchandises sèches et divers produits importés. Pour assurer l’approvisionnement de son commerce en nouveautés venues d’Europe, il effectue plus de 70 fois la traversée de l’Atlantique en voilier.

Déjà à cette époque, John Simons mise sur la qualité des produits offerts et la grande attention portée à la qualité du service, jetant ainsi les bases de la philosophie de La Maison Simons.

1870

Vieux-Québec
Une histoire cousue d’or

En 1870, la boutique de John Simons déménage et devient l’actuel magasin du 20, côte de la Fabrique, lequel abrite encore aujourd’hui le siège social de La Maison Simons. La charmante façade de l’édifice datant du 19e siècle et ses arches intérieures sont quelques-uns des éléments architecturaux qui témoignent du riche passé du magasin. Agrandi en 2005, il est rénové en 2007.

Photo d'archives du Vieux-Québec
Photo d'archives du Vieux-Québec
Photo d'archives du Vieux-Québec

L’évolution moderne

Magasin Simons de Place Ste-Foy

Les années 60

Création de marques exclusives

Donald Simons fait partie de cette génération de jeunes entrepreneurs qui possèdent un esprit inventif et une intuition remarquable. Guidé par l’effervescence de la période d’après-guerre, il décode vite l’importance de répondre aux besoins qu’impose la société moderne.

Sous son influence, La Maison Simons crée des créneaux de mode inédits au Québec. Les années 60 voient naître Twik, à l’image de la nouvelle femme de 16 à 25 ans. Cette nouvelle marque exclusive rompt avec les codes établis et se distingue grâce aux créations de jeunes stylistes audacieux qui révolutionnent la mode.

De plus en plus actives, les femmes de 30 à 40 ans s’identifient à la Contemporaine, qui leur offre une mode au diapason avec leur style de vie. Le 31 pour homme, formule originale calquée sur l’expression « se mettre sur son trente-et-un », sera le nom de la nouvelle destination de magasinage pour l’homme de tout âge. La Lingère, quant à elle, innove en proposant à la clientèle des articles mode pour la maison dans une mise en marché avant-gardiste.

Ancienne publicité mode de Simons
Ancienne publicité mode de Simons

1961

Place Ste-Foy
Modernisme majestueux

Le magasin de Place Ste-Foy a toujours été un précurseur pour La Maison Simons. Le tout premier à ouvrir ses portes dans un centre commercial — un pari audacieux à l’époque —, il innove en laissant une large place à la mode masculine et à la lingerie de maison. Une première!

En 2007, le magasin fait encore place à la nouveauté. Doublant sa superficie, il propose à la clientèle un concept architectural totalement novateur et avant-gardiste aux formes minimalistes, d’un blanc pur et lumineux. Aujourd’hui, ce magasin incarne le parfait équilibre entre fonctionnalité, organisation et beauté.

Façade du magasin Simons de Place Ste-Foy
Magasin Simons de Place Ste-Foy

1981

Galeries de la Capitale
Réminiscence antique

Destiné à desservir une clientèle plus éloignée du centre de la ville de Québec, le magasin des Galeries de la Capitale puisait son inspiration dans l’Antiquité. Le fronton de style romain, la multitude de colonnes ioniques et les couronnes de laurier y cohabitaient harmonieusement avec les dernières tendances.

La prodigieuse œuvre d’art réalisée dans la coupole rehaussait cet espace exceptionnel où l’histoire rencontrait la modernité.

Façade de l'ancien magasin Simons des Galeries de la Capitale
Coupole de l'ancien magasin Simons des Galeries de la Capitale

Expansion au sud

Magasin Simons au centre-ville de Montréal
1999
Montréal Centre-ville

Réflexion urbaine

Montréal est une ville en pleine effervescence et le magasin de la rue Sainte-Catherine est tout à son image grâce à son aménagement circulaire multiétage qui s’articule autour d’une imposante sculpture mobile signée Guido Molinari. Les détails évoquant le mouvement se multiplient, insufflant à l’espace l’énergie urbaine et le dynamisme caractéristiques de la métropole québécoise.

Magasin Simons du Carrefour de l'Estrie
1999
Carrefour de l’Estrie

Beauté naturelle

Le magasin de Sherbrooke célèbre la beauté de la nature à l’état pur. Les feuilles de cuivre qui ornent la façade du magasin sont façonnées en courbes organiques et grandioses qui s’oxydent et changent naturellement de teinte au gré des éléments. L’intérieur est rehaussé de formes gracieuses et arrondies qui réservent un accueil chaleureux aux clients, tout en les guidant dans le magasin.

Magasin Simons des Promenades St-Bruro
2001
CF Promenades St-Bruno

Éléments en symbiose

Difficile de demeurer indifférent au soleil levant qui illumine la façade du magasin des Promenades St-Bruno! Dès qu’elles captent les premières lueurs du jour, les parois métallisées passent du gris ardoise à un vif orange cuivré. Ce spectacle matinal reflète bien l’interaction entre la nature et les matériaux qui entrent dans la conception du magasin. L’imposante façade industrielle contraste fortement avec les courbes fluides et naturelles des colonnes sculptées en forme de calla ainsi que les autres éléments décoratifs arrondis que l’on retrouve à l’intérieur.

Magasin Simons du Carrefour Laval
2002
CF Carrefour Laval

L’esthétisme sous tous ses angles

Le magasin Simons de Laval est un exemple d’architecture moderne qui fait appel à des figures simples comme le carré et le rectangle pour former un tout visuellement complexe. L’éclairage intérieur met en valeur la simplicité de ces formes, tandis que les angles et figures cubiques en saillie se veulent un rappel de l’aménagement structuré de l’espace. Le délicat équilibre entre la géométrie de l’architecture et le foisonnement de la vie qui s’y déploie crée une ambiance tout à fait exceptionnelle.

Conjuguer présent et futur

Intérieur d'un magasin Simons

2008

400e anniversaire de Québec
Un cadeau historique

Pour souligner l’anniversaire de la fondation de la ville de Québec, la famille Simons désirait offrir à ses concitoyens un cadeau témoignant de son attachement à la ville qui a accueilli ses ancêtres. Découverte chez un antiquaire parisien, la fontaine de Tourny est aujourd’hui installée au cœur de la place de l’Assemblée-Nationale, devant l’édifice du Parlement. Ce trésor antique urbain, médaille d’or de l’Exposition universelle de Paris en 1855, avait inauguré l’arrivée des eaux dans la ville française de Bordeaux. Complètement restaurée et inaugurée en juillet 2007, elle a ainsi donné le coup d’envoi des célébrations du 400e de la ville de Québec.

2010

Entrer en mode numérique

Élargir notre offre et permettre à une clientèle de partout au Canada d’avoir accès à notre sélection unique de produits mode en effectuant ses achats sur le Web, est le nouveau pari de l’entreprise pour poursuivre sa croissance. En magasin ou sur Internet, la même passion, transmise de génération en génération, anime toute l’équipe Simons : offrir à sa clientèle une mode à la fine pointe des tendances, un environnement totalement inspirant ainsi qu’un service d’une qualité hors du commun.

fontaine de tourny
entrer en mode numérique

En plein rayonnement

Magasin Simons de West Edmondton Mall
2012
West Edmonton Mall

Rayonner vers l’ouest

La Maison Simons se déploie hors Québec pour la première fois en s’implantant dans le plus grand centre commercial d’Amérique du Nord. On y retrouve l’œuvre Aurora de l’artiste Philip Beesley, une installation interactive qui révèle les nouvelles possibilités d’une architecture réactive à la présence des humains dans l’espace en ondulant au rythme des mouvements des visiteurs.

Magasin Simons des Galeries d'Anjou
2013
Galeries d’Anjou

Élégance moderne

L’architecture du magasin des Galeries d’Anjou évoque l’élégance épurée de motifs retrouvés sur de fines étoffes ou sur du cuir. Composé de volumes simples, l’extérieur de l’édifice est constellé de points qui s’illuminent à la tombée du jour.

Magasin Simons de Promenades Gatineau
2015
Promenades Gatineau

Revisiter les origines

Le magasin des Promenades Gatineau a puisé son inspiration architecturale au cœur de l’héritage écossais de la famille Simons. L’iconique tissu prince de Galles à l’extérieur ainsi que les motifs et les textures entrelacés évoquant l’art vestimentaire à l’intérieur font de ce magasin une escale mode incontournable. Il a aussi été l’hôte du premier café Ève, aujourd’hui fermé, une halte gourmande imaginée en hommage à grand-maman Simons.

Magasin Simons de Park Royal South
2015
Park Royal South

Rencontrer d’autres cultures

Soucieuse d’intégrer la culture des communautés locales dans ses magasins, l’entreprise avait à cœur de rendre hommage aux peuples fondateurs du territoire à son arrivée sur la côte ouest canadienne. Divers éléments de l’architecture du magasin de Vancouver nous plongent dans l’univers de la Nation Squamish. L’aigle en relief dans le granite, signé Jody Broomfield, évoque le lien entre le monde réel et le monde spirituel, et nous souhaite la bienvenue, tandis qu’un motif de tissage traditionnel salish rappelle les couvertures à chevrons typiques de cette nation.

Magasin Simons de Square One
2016
Square One

Jongler avec le futur et les traditions

Béton blanc, triangles 3D et accents verts qui recréent le mouvement des feuilles au vent caractérisent le premier magasin Simons à voir le jour en Ontario. Sa signature architecturale et artistique avec la sculpture Raincity Robot de l’artiste Brendan Tang et ses escaliers qui semblent flotter dans l’espace illustrent une préoccupation bien ancrée dans la mission de l’entreprise : conjuguer le futur et honorer la tradition!

Magasin Simons de CF Centre Rideau
2016
CF Centre Rideau

Cultiver la créativité

Avec sa situation privilégiée en plein cœur de la ville d’Ottawa, notre deuxième magasin ontarien marque une rencontre entre la modernité et le riche passé du commerce de détail au Canada. Tout de verre jusqu’au toit, l’étage supérieur donne l’impression d’un écrin de cristal posé sur l’édifice patrimonial existant, magnifiquement restauré pour en préserver la valeur architecturale. À l’intérieur, la mode se conjugue à l’art : Torrential Red de l’artiste canadien Shayne Dark est une sculpture magistrale suspendue au cœur du magasin. De plus, un partenariat avec la Galerie d’art d’Ottawa permet de diffuser le travail d’artistes de la région, soulignant ainsi notre engagement à soutenir la créativité locale.

Magasin Simons de The Core
2017
The CORE

Mariage entre style contemporain et héritage historique

Le deuxième magasin à voir le jour en Alberta amène Simons en plein cœur de la ville afin d’unir son esthétique moderne avec l’héritage d’un bâtiment historique d’envergure. Située dans un édifice du centre-ville construit en 1919, cette succursale de cinq étages offre une expérience de magasinage passionnante aux multiples facettes, où art et mode partagent la scène. Une grande murale satirique signée par l’artiste locale Maya Gohill anime notamment l’espace sur trois étages, faisant voyager les visiteurs dans un univers enchanteur haut en couleur.

Magasin Simons de Londonderry Mall
2017
Londonderry Mall

Une initiative environnementale pour faire briller la mode

La modernité s’installe à Londonderry Mall avec notre quinzième magasin et le deuxième de la ville d’Edmonton. Notre succursale de deux étages met en valeur le talent des artistes locaux Peter Von Tiesenhausen et Hayley Wright en plus d’être la première à offrir une vaste sélection de chaussures pour homme et femme. Cet espace innovateur combine mode et environnement grâce à des structures solaires sur le toit et dans le stationnement qui produisent plus de 50 % de la demande en électricité du magasin.

Magasin Simons de Galerie de la Capitale
2018
Galeries de la Capitale

La technologie au service de la mode

Déménagé en 2018, le magasin s’inscrit dans l’histoire en étant le premier à consommation nette zéro au Canada. Avec des forages géothermiques et des panneaux solaires assurant sa climatisation, son chauffage et son alimentation électrique, la nouvelle succursale est un exemple de modernité sans précédent et une fierté pour la compagnie. Les artistes locaux sont une fois de plus mis en valeur avec une pièce centrale créée par Giorgia Volpe, ainsi qu’une série d’œuvres originales de Tania Girard Savoie et d’Elysanne Tremblay.

Magasin Simons de CF Fairview Pointe Claire
2022
CF Fairview Pointe Claire

Héritage moderne

Notre premier magasin de l’ouest de l’île de Montréal se veut une fusion habile de matériaux nobles comme la pierre et le bois ainsi que de teintes naturelles nuancées. Nos univers aux ambiances riches et distinctes sont rehaussés d’œuvres artistiques et artisanales qui apportent tantôt une touche ludique, tantôt un raffinement rehaussé comme toile de fond à notre assortiment.

Magasins | Notre histoire

Une histoire de famille depuis 1840

Les premières pages de la plus vieille entreprise familiale canadienne ont été écrites par John Simons au cœur du Vieux-Québec. Tissée avec passion au fil des générations, elle déploie aujourd’hui sa trame d’un océan à l’autre.

Photo d'archives

Une histoire de famille
depuis 1840

« Pour nous, la mode est une passion depuis 1840! Offrir une mode recherchée exactement comme on la conçoit dans les grandes capitales du design et procurer à nos clients des attentions qu’ils ne retrouvent nulle part ailleurs, c’est notre façon bien à nous d’être des détaillants différents et inspirants. Depuis cinq générations, servir les gens est la pierre d’assise sur laquelle notre réputation se bâtit. Aujourd’hui, nous comptons plus d’une dizaine de magasins où l’architecture, l’art et notre équipe agissent en synergie pour vous procurer une expérience incomparable. »

- Richard et Peter Simons

1840

Nos origines
La naissance d’une entreprise familiale légendaire

Notre histoire commence en 1812, alors que Peter Simons arrive d’Écosse et s’établit dans une petite ferme de la région de Québec pour y élever sa famille de cinq enfants. En 1840, son fils John gagne la ville de Québec pour y ouvrir une petite boutique où il offre des marchandises sèches et divers produits importés. Pour assurer l’approvisionnement de son commerce en nouveautés venues d’Europe, il effectue plus de 70 fois la traversée de l’Atlantique en voilier. Déjà à cette époque, John Simons mise sur la qualité des produits offerts et la grande attention portée à la qualité du service, jetant ainsi les bases de la philosophie de La Maison Simons.

1870

Vieux-Québec
Une histoire cousue d’or

En 1870, la boutique de John Simons déménage et devient l’actuel magasin du 20, côte de la Fabrique, lequel abrite encore aujourd’hui le siège social de La Maison Simons. La charmante façade de l’édifice datant du 19e siècle et ses arches intérieures sont quelques-uns des éléments architecturaux qui témoignent du riche passé du magasin. Agrandi en 2005, il est rénové en 2007.

Photo d'archives du Vieux-Québec
Photo d'archives du Vieux-Québec
Photo d'archives du Vieux-Québec

L’évolution moderne

Magasin Simons de Place Ste-Foy

Les années 60

Création de marques exclusives

Donald Simons fait partie de cette génération de jeunes entrepreneurs qui possèdent un esprit inventif et une intuition remarquable. Guidé par l’effervescence de la période d’après-guerre, il décode vite l’importance de répondre aux besoins qu’impose la société moderne.

Sous son influence, La Maison Simons crée des créneaux de mode inédits au Québec. Les années 60 voient naître Twik, à l’image de la nouvelle femme de 16 à 25 ans. Cette nouvelle marque exclusive rompt avec les codes établis et se distingue grâce aux créations de jeunes stylistes audacieux qui révolutionnent la mode.

De plus en plus actives, les femmes de 30 à 40 ans s’identifient à la Contemporaine, qui leur offre une mode au diapason avec leur style de vie. Le 31 pour homme, formule originale calquée sur l’expression « se mettre sur son trente-et-un », sera le nom de la nouvelle destination de magasinage pour l’homme de tout âge. La Lingère, quant à elle, innove en proposant à la clientèle des articles mode pour la maison dans une mise en marché avant-gardiste.

Ancienne publicité mode de Simons
Ancienne publicité mode de Simons

1961

Place Ste-Foy
Modernisme majestueux

Le magasin de Place Ste-Foy a toujours été un précurseur pour La Maison Simons. Le tout premier à ouvrir ses portes dans un centre commercial — un pari audacieux à l’époque —, il innove en laissant une large place à la mode masculine et à la lingerie de maison. Une première!

En 2007, le magasin fait encore place à la nouveauté. Doublant sa superficie, il propose à la clientèle un concept architectural totalement novateur et avant-gardiste aux formes minimalistes, d’un blanc pur et lumineux. Aujourd’hui, ce magasin incarne le parfait équilibre entre fonctionnalité, organisation et beauté.

Façade du magasin Simons de Place Ste-Foy
Magasin Simons de Place Ste-Foy

1981

Galeries de la Capitale
Réminiscence antique

Destiné à desservir une clientèle plus éloignée du centre de la ville de Québec, le magasin des Galeries de la Capitale puisait son inspiration dans l’Antiquité. Le fronton de style romain, la multitude de colonnes ioniques et les couronnes de laurier y cohabitaient harmonieusement avec les dernières tendances.

La prodigieuse œuvre d’art réalisée dans la coupole rehaussait cet espace exceptionnel où l’histoire rencontrait la modernité.

Façade de l'ancien magasin Simons des Galeries de la Capitale
Coupole de l'ancien magasin Simons des Galeries de la Capitale

Expansion au sud

Magasin Simons au centre-ville de Montréal
1999
Montréal Centre-ville

Réflexion urbaine

Montréal est une ville en pleine effervescence et le magasin de la rue Sainte-Catherine est tout à son image grâce à son aménagement circulaire multiétage qui s’articule autour d’une imposante sculpture mobile signée Guido Molinari. Les détails évoquant le mouvement se multiplient, insufflant à l’espace l’énergie urbaine et le dynamisme caractéristiques de la métropole québécoise.

Magasin Simons du Carrefour de l'Estrie
1999
Carrefour de l’Estrie

Beauté naturelle

Le magasin de Sherbrooke célèbre la beauté de la nature à l’état pur. Les feuilles de cuivre qui ornent la façade du magasin sont façonnées en courbes organiques et grandioses qui s’oxydent et changent naturellement de teinte au gré des éléments. L’intérieur est rehaussé de formes gracieuses et arrondies qui réservent un accueil chaleureux aux clients, tout en les guidant dans le magasin.

Magasin Simons des Promenades St-Bruro
2001
CF Promenades St-Bruno

Éléments en symbiose

Difficile de demeurer indifférent au soleil levant qui illumine la façade du magasin des Promenades St-Bruno! Dès qu’elles captent les premières lueurs du jour, les parois métallisées passent du gris ardoise à un vif orange cuivré. Ce spectacle matinal reflète bien l’interaction entre la nature et les matériaux qui entrent dans la conception du magasin. L’imposante façade industrielle contraste fortement avec les courbes fluides et naturelles des colonnes sculptées en forme de calla ainsi que les autres éléments décoratifs arrondis que l’on retrouve à l’intérieur.

Magasin Simons du Carrefour Laval
2002
CF Carrefour Laval

L’esthétisme sous tous ses angles

Le magasin Simons de Laval est un exemple d’architecture moderne qui fait appel à des figures simples comme le carré et le rectangle pour former un tout visuellement complexe. L’éclairage intérieur met en valeur la simplicité de ces formes, tandis que les angles et figures cubiques en saillie se veulent un rappel de l’aménagement structuré de l’espace. Le délicat équilibre entre la géométrie de l’architecture et le foisonnement de la vie qui s’y déploie crée une ambiance tout à fait exceptionnelle.

Conjuguer présent et futur

Intérieur d'un magasin Simons

2008

400e anniversaire de Québec
Un cadeau historique

Pour souligner l’anniversaire de la fondation de la ville de Québec, la famille Simons désirait offrir à ses concitoyens un cadeau témoignant de son attachement à la ville qui a accueilli ses ancêtres. Découverte chez un antiquaire parisien, la fontaine de Tourny est aujourd’hui installée au cœur de la place de l’Assemblée-Nationale, devant l’édifice du Parlement. Ce trésor antique urbain, médaille d’or de l’Exposition universelle de Paris en 1855, avait inauguré l’arrivée des eaux dans la ville française de Bordeaux. Complètement restaurée et inaugurée en juillet 2007, elle a ainsi donné le coup d’envoi des célébrations du 400e de la ville de Québec.

2010

Entrer en mode numérique

Élargir notre offre et permettre à une clientèle de partout au Canada d’avoir accès à notre sélection unique de produits mode en effectuant ses achats sur le Web, est le nouveau pari de l’entreprise pour poursuivre sa croissance. En magasin ou sur Internet, la même passion, transmise de génération en génération, anime toute l’équipe Simons : offrir à sa clientèle une mode à la fine pointe des tendances, un environnement totalement inspirant ainsi qu’un service d’une qualité hors du commun.

fontaine de tourny
entrer en mode numérique

En plein rayonnement

Magasin Simons de West Edmondton Mall
2012
West Edmonton Mall

Rayonner vers l’ouest

La Maison Simons se déploie hors Québec pour la première fois en s’implantant dans le plus grand centre commercial d’Amérique du Nord. On y retrouve l’œuvre Aurora de l’artiste Philip Beesley, une installation interactive qui révèle les nouvelles possibilités d’une architecture réactive à la présence des humains dans l’espace en ondulant au rythme des mouvements des visiteurs.

Magasin Simons des Galeries d'Anjou
2013
Galeries d’Anjou

Élégance moderne

L’architecture du magasin des Galeries d’Anjou évoque l’élégance épurée de motifs retrouvés sur de fines étoffes ou sur du cuir. Composé de volumes simples, l’extérieur de l’édifice est constellé de points qui s’illuminent à la tombée du jour.

Magasin Simons de Promenades Gatineau
2015
Promenades Gatineau

Revisiter les origines

Le magasin des Promenades Gatineau a puisé son inspiration architecturale au cœur de l’héritage écossais de la famille Simons. L’iconique tissu prince de Galles à l’extérieur ainsi que les motifs et les textures entrelacés évoquant l’art vestimentaire à l’intérieur font de ce magasin une escale mode incontournable. Il a aussi été l’hôte du premier café Ève, aujourd’hui fermé, une halte gourmande imaginée en hommage à grand-maman Simons.

Magasin Simons de Park Royal South
2015
Park Royal South

Rencontrer d’autres cultures

Soucieuse d’intégrer la culture des communautés locales dans ses magasins, l’entreprise avait à cœur de rendre hommage aux peuples fondateurs du territoire à son arrivée sur la côte ouest canadienne. Divers éléments de l’architecture du magasin de Vancouver nous plongent dans l’univers de la Nation Squamish. L’aigle en relief dans le granite, signé Jody Broomfield, évoque le lien entre le monde réel et le monde spirituel, et nous souhaite la bienvenue, tandis qu’un motif de tissage traditionnel salish rappelle les couvertures à chevrons typiques de cette nation.

Magasin Simons de Square One
2016
Square One

Jongler avec le futur et les traditions

Béton blanc, triangles 3D et accents verts qui recréent le mouvement des feuilles au vent caractérisent le premier magasin Simons à voir le jour en Ontario. Sa signature architecturale et artistique avec la sculpture Raincity Robot de l’artiste Brendan Tang et ses escaliers qui semblent flotter dans l’espace illustrent une préoccupation bien ancrée dans la mission de l’entreprise : conjuguer le futur et honorer la tradition!

Magasin Simons de CF Centre Rideau
2016
CF Centre Rideau

Cultiver la créativité

Avec sa situation privilégiée en plein cœur de la ville d’Ottawa, notre deuxième magasin ontarien marque une rencontre entre la modernité et le riche passé du commerce de détail au Canada. Tout de verre jusqu’au toit, l’étage supérieur donne l’impression d’un écrin de cristal posé sur l’édifice patrimonial existant, magnifiquement restauré pour en préserver la valeur architecturale. À l’intérieur, la mode se conjugue à l’art : Torrential Red de l’artiste canadien Shayne Dark est une sculpture magistrale suspendue au cœur du magasin. De plus, un partenariat avec la Galerie d’art d’Ottawa permet de diffuser le travail d’artistes de la région, soulignant ainsi notre engagement à soutenir la créativité locale.

Magasin Simons de The Core
2017
The CORE

Mariage entre style contemporain et héritage historique

Le deuxième magasin à voir le jour en Alberta amène Simons en plein cœur de la ville afin d’unir son esthétique moderne avec l’héritage d’un bâtiment historique d’envergure. Située dans un édifice du centre-ville construit en 1919, cette succursale de cinq étages offre une expérience de magasinage passionnante aux multiples facettes, où art et mode partagent la scène. Une grande murale satirique signée par l’artiste locale Maya Gohill anime notamment l’espace sur trois étages, faisant voyager les visiteurs dans un univers enchanteur haut en couleur.

Magasin Simons de Londonderry Mall
2017
Londonderry Mall

Une initiative environnementale pour faire briller la mode

La modernité s’installe à Londonderry Mall avec notre quinzième magasin et le deuxième de la ville d’Edmonton. Notre succursale de deux étages met en valeur le talent des artistes locaux Peter Von Tiesenhausen et Hayley Wright en plus d’être la première à offrir une vaste sélection de chaussures pour homme et femme. Cet espace innovateur combine mode et environnement grâce à des structures solaires sur le toit et dans le stationnement qui produisent plus de 50 % de la demande en électricité du magasin.

Magasin Simons des Galeries de la Capitale
2018
Galeries de la Capitale

La technologie au service de la mode

Déménagé en 2018, le magasin s’inscrit dans l’histoire en étant le premier à consommation nette zéro au Canada. Avec des forages géothermiques et des panneaux solaires assurant sa climatisation, son chauffage et son alimentation électrique, la nouvelle succursale est un exemple de modernité sans précédent et une fierté pour la compagnie. Les artistes locaux sont une fois de plus mis en valeur avec une pièce centrale créée par Giorgia Volpe, ainsi qu’une série d’œuvres originales de Tania Girard Savoie et d’Elysanne Tremblay.

Magasin Simons de CF Fairview Pointe Claire
2022
CF Fairview Pointe Claire

Héritage moderne

Notre premier magasin de l’ouest de l’île de Montréal se veut une fusion habile de matériaux nobles comme la pierre et le bois ainsi que de teintes naturelles nuancées. Nos univers aux ambiances riches et distinctes sont rehaussés d’œuvres artistiques et artisanales qui apportent tantôt une touche ludique, tantôt un raffinement rehaussé comme toile de fond à notre assortiment.